Vous voulez faire des études de médecine ?

| 0 Commentaires

Pour réussir sa PACES Première Année Commune aux Etudes de Santé,  le bac S (si possible avec mention) reste indispensable (ou une mise à niveau sérieuse après un autre bac).

Cette première année commune  ouvre la porte sur plusieurs concours dans le domaine de la santé :

     – la maïeutique (sage femme),

     – la pharmacie,

     – l’odontologie (dentaire)

     – la médecine.

Mais, toutes filières confondues, moins de 30 % étudiants franchissent l’obstacle du concours.

La PACES

compter un an d’études

 Le programme est volumineux et une première sélection s’opère en fin de 1er semestre avec la première partie du concours, .

Les étudiants ayant réussi cette étape doivent se positionner sur le(s) concours qu’ils présenteront à la 2me partie du concours.  Ils peuvent se présenter dans 1 à 4 spécialités (à condition d’avoir suivi les cours correspondants). La sélection est drastique ; obtenir la moyenne ne suffit pas, il faut être classé en « rang utile »  (entre 20 % et 30 % d’admis selon les années).

En cas d’échec, on peut intégrer une autre filière (paramédical, biologie..) ou retenter la PACES, mais à condition d’avoir validé au moins 60 crédits européens ECTS.

La Maïeutique (sage-femme)

compter 5 ans d’études, dont 4 ans en école spécialisée

Les L2 et L3 (2ème et troisième année de Licence) de maïeutique sont concentrées sur l’aspect théorique de la formation.

Au cours des M1 et M2 (1ere et deuxième année de Master), les étudiants sont de plus en plus sur le terrain. La deuxième année de master se termine par un « stage interné » de 6 mois.

En  2013, a été créé un M2 de recherche en maïeutique

Pharmacie

compter 6 ans d’études

Les 2e, 3e et 4e années de pharmacie permettent d’assimiler de nombreuses disciplines à la fois théoriques et appliquées à la santé. Ces années sont sanctionnées par le Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques, reconnu au niveau L3

Deux filières sont alors possibles : la filière courte, la filière longue (internat)

La filière courte

Elle s’adresse à ceux qui souhaitent exercer en officine ou dans l’industrie pharmaceutique. Elle dure 2 ans : une année hospitalo-universitaire (5e année) et une dernière année de spécialisation.

L’internat

Il permet l’obtention d’un DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées) qui ouvre les portes de la biologie médicale, de l’industrie pharmaceutique et du secteur public. Formation sur 4 ans, accessible sur concours

Odontologie (dentaire)

compter 6 à 9 ans d’études

Au cours des  2 années premières années dites  « précliniques », l’étudiant est placé face au patient en observateur. Au programme :1/3 de sciences fondamentales appliquées à la santé, matières spécifiques à l’odontologie, langues étrangères, informatique et 2/3 de TP

Le diplôme de formation générale en sciences odontologiques est reconnu au niveau licence, soit 180 crédits européens (ECTS).

Les 4e et 5e années : moins de travaux pratiques, plus de vrais patients

Le 3e cycle d’odontologie propose un cycle court et un cycle long (internat)

Cycle court

Une année préparatoire à l’exercice du métier

Internat

3 à 4 ans d’internat qualifiant. Le DE de docteur en chirurgie dentaire est validé par la soutenance d’une thèse qui autorise l’exercice de la profession.

 

Médecine

Compter 9 ans d’études à l’université pour les généralistes, et 10 à 11 ans pour les spécialistes

Les 2e et 3e années de médecine : l’entrée en matière. Les études se répartissent entre cours magistraux, TP (travaux pratiques), études dirigées et stages

L’externat ( en 3 ans) :

Très  denses ces 3 années permettent d’acquérir une formation médicale complète et de se préparer à l’autre barrage des études de médecine : les ECN (épreuves classantes nationales), clé d’entrée vers l’internat. La pratique clinique occupe de plus en plus de temps.

L’internat 

pour avoir le choix de sa spécialité et du lieu où l’on exercera, il faut être classé parmi les meilleurs. Le choix se fait sur 12 disciplines.

L’internat dure de 3 à 5 ans. L’étudiant effectue au moins 6 stages semestriel. Parallèlement  il suit des enseignements théoriques et il prépare une thèse de recherche. Pour obtenir le DE de docteur en médecine et s’installer, il faut valider les stages, le DES (diplôme d’études spécialisées) de la discipline suivie et soutenir sa thèse.

Pour plus d’informations, 

consulter les livres et brochures disponibles au BDI (Rubrique Bibliothèque BDI): 

– « Le guide du futur étudiant en médecine d’Ile-de-France » Du Tutorat santé IdF

– Les ouvrages de l’Etudiant et de l’Onisep,

Laisser un commentaire

Champs Requis *.